Règlements du concours

Ambassade des États-Unis d’Amérique
Ambassade de France
Ambassade d’Allemagne
Délégation de l’Union Européenne
Système des Nations Unis au Togo
Institut des Sciences de l’Information, de la Communication et des Arts

Lauriers du Journalisme d’impact du Togo : Prix de reconnaissance du journalisme professionnel

RÈGLEMENT

Introduction

L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique, l’ambassade de France, l’ambassade d’Allemagne, la Délégation de l’Union Européenne au Togo, et le Système des Nations Unies à travers son Programme de Développement (PNUD) au Togo, en collaboration avec l’Institut des Sciences de l’Information, de la Communication et des Arts (ISICA) présentent l’édition 2021 du concours Les Lauriers du Journalisme d’Impact au Togo (LJI-Togo).

I- CONSTITUTION ET OBJECTIFS

1- Les représentations diplomatiques susmentionnées ont mis en place en 2018 ce concours annuel destiné à récompenser le meilleur travail journalistique au Togo, avec l’espoir qu’il incitera les journalistes à un saut vers la qualité professionnelle et le respect de toutes les normes qu’exige l’exercice du 4e pouvoir. LJI-Togo est placé sous la coresponsabilité des institutions diplomatiques susmentionnées et jugé par un Jury de professionnels.

2- LJI-Togo vise à promouvoir et encourager la pratique du journalisme indépendant et professionnel sur le territoire togolais, basé sur des recherches approfondies, le respect des lois et des codes, ainsi que des règles déontologiques et éthiques de la profession.

II- CONDITIONS DE PARTICIPATION

1- Le concours est ouvert à tout journaliste de nationalité togolaise, exerçant la profession depuis au moins deux années à la date de soumission de sa candidature, résidant sur le territoire national, et sans discrimination sexuelle, religieuse ou régionale. Il doit jouir d’une bonne moralité, être âgé d’au moins 18 ans au moment de la soumission de candidature, et travailler dans un organe de presse légalement constitué et à parution régulière depuis au moins une année.

2- Le concours exclut la participation des membres des institutions organisatrices, des membres du Jury, ainsi que leur famille immédiate. Les lauréats (1er Prix) de chaque catégorie des éditions précédentes ne peuvent plus participer dans la catégorie dans laquelle ils avaient gagné, et ce pour une période de 2 ans suivant leur sacre.
3- Pour l’édition de cette année, les candidatures sont soumises dans quatre catégories : « Presse Ecrite », « Presse en Ligne », « Radiodiffusion », et « Télévision ».

4- Les genres acceptés à ce concours sont prioritairement les genres informatifs de récit tel que le reportage, et les genres informatifs d’étude comme le dossier, l’analyse, et l’enquête journalistique. La production peut aussi être un extrait d’une série d’œuvres journalistiques.

5- Les structures qui mettent en place ce concours définissent le journalisme d’impact comme une manière d’aborder et de traiter l’actualité et les sujets de l’heure sous l’angle de l’identification des problématiques et des palliatifs possibles. Ces structures ont la ferme croyance que le public comprend mieux l’information lorsque cette dernière met le public sur des pistes de solutions existantes ou possibles, sous le prisme des expertises dont regorgent la société. Le journalisme d’impact fait l’état des lieux, explique, analyse, alerte, et donne au public, aux gouvernants ou au monde une envie d’agir pour rendre notre société meilleure.

La production journalistique soumise au concours doit contribuer à jeter la lumière de manière pédagogique sur l’un des thèmes suivants :

a- Démocratie et état de droit
b- Développement et réduction de la pauvreté
c- Gouvernance financière
d- Protection de l’environnement
e- Santé et éducation

6- Le journaliste candidat, en soumettant sa production au concours doit préciser la catégorie dans laquelle il concourt, ainsi que le thème choisi. A défaut, le Jury, après en avoir jugé sur la base d’informations crédibles, se réserve le droit de verser la production soumise dans une catégorie et sous un thème de son choix.

7- Les journalistes participent au concours à titre individuel. Même si la production est le fruit d’une collaboration, elle doit être présentée par un seul candidat qui sera considéré comme auteur de l’œuvre soumise. Tout candidat doit s’assurer qu’il est le réalisateur de la production, c’est-à-dire qu’il en est le principal collecteur des informations de terrain et l’auteur du texte.

8- Chaque candidat ne peut soumettre qu’une production par catégorie, s’il soumet dans plus d’une catégorie. Dans tous les cas, chaque candidat est autorisé à soumettre un maximum de deux (02) productions au concours. Le Jury annulera la candidature d’un journaliste si le nombre de productions soumises par lui excède deux (02).

9- Les productions participant au concours doivent avoir été publiées ou diffusées pour la première fois entre le 1er octobre 2020 et le 1er octobre 2021.

10- Les productions participant au concours doivent être soumises au jury entre le lundi 22 novembre 2021 à 0h00 T.U. et le samedi 22 janvier 2022 à 23h59 T.U. Le Jury rejettera toute production soumise hors délai.

11- Les productions écrites doivent être soumises en les téléchargeant sur le site internet du concours, www.lji-togo.com. Les productions sonores et vidéo doivent être téléchargées sur une plateforme de partage en ligne (YouTube, Dailymotion, etc.) et leur lien soumis sur le site du concours www.lji-togo.com. Le candidat recevra un accusé de réception électronique dans adresse électronique après une soumission réussie. www.lji-togo.com

12- Les productions soumises au concours sont présentées uniquement en langue française, langue officielle en vigueur au Togo. Les productions vidéo peuvent être réalisées en langues locales, avec sous-titrage en français. Les productions audio et écrites peuvent contenir des extraits en langues locales mais traduits en français.

13- Téléchargement : Les productions vidéo doivent être téléchargées au format MP4 avec une excellente qualité visuelle et auditive. Les productions sonores doivent être téléchargées au format MP3 avec une excellente qualité auditive. Les productions écrites doivent être téléchargées au format PDF en police de caractère Times News Roman, taille 12, en plus de la page scannée du média contenant la publication datée.

14- Durée et longueur : La durée des productions audiovisuelles (TV et radio) ne doit pas excéder 10 minutes. Si le poids de la production excède la capacité de téléchargement du site Internet, le candidat partagera un lien renvoyant au reportage sur YouTube ou sur une autre plate-forme de partage audiovisuel. La longueur des productions de la presse écrite ne doit pas excéder 10.000 caractères (environ 5 pages y compris les espaces). Les productions écrites pour le web ne doivent pas excéder les 6000 signes, et doivent respecter le plus possible les règles spécifiques au web (utilisation de liens hypertexte, d’images, de vidéos, de graphiques, etc.) Les productions vidéo web ne doivent pas excéder 05 minutes, et doivent respecter le plus possible les règles spécifiques au web (utilisation de graphiques, de texte, de liens hypertextes, etc.)

15- Chaque production soumise doit être accompagnée du formulaire de candidature individuelle dûment rempli et accessible sur le site Internet du concours sous la rubrique « Participer ». Les candidatures postales ou via courriel ne seront pas acceptées.

16- Chaque journaliste participant doit en outre joindre à sa candidature :

 1 copie scannée d’une pièce nationale d’identité
 1 copie scannée de sa carte de presse, ou de membre d’un syndicat de journaliste, ou d’une attestation de travail.
 Le nom des éventuels collaborateurs à la production.

17- Dans l’esprit du point 7 du présent règlement, le candidat doit être l’auteur et propriétaire des droits d’auteurs éventuels et des droits moraux associés à sa production. Le plagiat, c’est-à-dire l’utilisation non autorisée du langage, des images, et des pensées d’un autre auteur, sans accord spécifique et référencée de ce dernier équivaut à une disqualification automatique.

18- Le Jury des Lauriers du Journalisme d’Impact au Togo se réserve le droit de disqualifier toute production comportant des contenus volontairement blessants, trompeurs, diffamatoires ou vulgaires, ou contenant des éléments susceptibles de créer ou d’encourager une conduite qui serait considérée comme une infraction pénale, donnant lieu à l’engagement de la responsabilité civile, ou violant une loi nationale ou internationale.

III- THEMATIQUES, CATEGORIES, JURY, SELECTION, CALENDRIER ET PRIX

19- Le Jury : le Jury des Lauriers du Journalisme d’Impact au Togo est composé de personnalités indépendantes et reconnues dans le journalisme et dans chacun des thèmes du concours. Il se réunit régulièrement pendant les trente (30) jours qui suivent la clôture des soumissions de productions. Il recueille et sélectionne les productions soumises, délibère, attribue une note globale, et classe les lauréats de chaque catégorie. Les décisions du jury sont définitives et ne sont pas susceptibles de recours.

20- Critères et notation : Les productions soumises au concours seront jugées sur les critères suivants :
o Pertinence et impact de la production (Est-ce un sujet important ou de l’heure ? Quelle problématique et quelles approches ? influence sur la société ?) 30 points
o Qualité professionnelle (Concision, accessibilité, données factuelles, équilibre, étendue du travail d’enquête, travail technique, etc.) 40 points
o Originalité (Nouveauté, unicité du sujet, nombre et niveaux des sources utilisées, pédagogie, etc.) 30 points

21- Prix, calendrier, gestion interne et litiges : Les prix sont constitués d’une période de mise en situation en milieu professionnel dans un pays étranger pour les premiers des catégories principales du concours, de matériels de travail pour les deuxièmes de catégorie et d’attestations de classement attribués aux troisièmes de catégorie.

 Catégorie « Radiodiffusion » : Il s’agit de l’ensemble des organes de radiodiffusion par voie hertzienne émettant au Togo, y compris les généralistes, les thématiques, les communautaires, les rurales et les confessionnelles.
 Catégorie « Télévision » : Il s’agit de l’ensemble des organes transmettant l’image et le son par voie hertzienne, y compris les terrestres et les satellitaires destinées au public togolais.
 Catégorie « Presse Ecrite » : Il s’agit de l’ensemble des organes de l’information écrite tel que les journaux quotidiens et périodiques ainsi que les publications thématiques d’information à parution régulière sur le territoire togolais.
 Catégorie « Presse en ligne » : Il s’agit de l’ensemble des moyens d’information formelle utilisant le support internet, y compris les sites d’information multimédia, les netradios et les web tv s’adressant au public togolais.

• En ajout à ces quatre catégories, les organisateurs décident la création du « Prix d’Encouragement au journalisme féminin ». Il s’agit d’un prix qui sera décerné à une journaliste dont la production n’est pas classée dans les cinq premières places des différentes catégories, mais dont le style démontre d’un potentiel et d’un professionnalisme à accompagner. La jeunesse de la journaliste peut être un facteur déterminant.

22- Les lauréats seront annoncés lors d’une cérémonie solennelle de remise des prix qui aura lieu courant au premier semestre 2022. Une invitation officielle à la cérémonie de remise des prix sera envoyée aux concernés.

23- En cas de faiblesse ou d’insuffisance de productions ou encore de qualité de production, le jury se réserve le droit de ne pas attribuer de prix pour l’édition concernée, ou de réduire le nombre de prix dans certaines catégories, ou encore de ne pas attribuer de prix dans certaines catégories.

24- Les institutions organisatrices se réservent le droit de reproduire et de diffuser les productions soumises au concours dans leurs propres publications, y compris en ligne. Elles pourront utiliser les productions dans un but de formation et de promotion de toute activité liée aux médias.

25- Tout candidat soumettant sa production accepte sans réserve toutes les conditions de participation. Tout litige lié à l’organisation et à la participation au concours les Lauriers du Journalisme d’Impact au Togo sera réglé à l’amiable.

./.