Les lauréats

Lomé le 4 mai 2018 - le jury de la première édition du concours les "Lauriers du Journalisme d’Impact" a décerné des récompenses à quinze journalistes des catégories "Presse écrite et presse en ligne", "Radiodiffusion" et "Télévision" lors d’une soirée de gala dans un hôtel de la capitale. Des chefs de missions diplomatiques, des représentants du gouvernement togolais, d’organisations internationales, et d’organisations de presse ont honoré la soirée de leur présence, de même que d’anciens journalistes et d’une centaine de reporters ayant pris part au concours.

Le jury présidé par l’ancien directeur de la Maison du Journalisme, Daniel Lawson-Drackey a remis un certificat d’encouragement aux 5e et 4e, des caméscopes, enregistreurs audio et appareils photo professionnels de dernière génération au 3e et 2e, ainsi que des billets d’avion pour un séjour en immersion dans des institutions médiatiques en France, en Allemagne et aux Etats-Unis aux 1ers de catégories. Les quinze meilleurs concurrents ont reçu des lots d’ouvrages professionnels pour améliorer leur pratique du journalisme, en sus des certificats. Le jury de 10 personnalités choisies dans le monde de la presse pour leur probité et dans les institutions sponsors, a attribué à chacune des 129 productions reçues une note sur 100, après avoir pris en compte divers critères parmi lesquels l’unicité du sujet, l’impact potentiel sur la population cible, l’originalité, la syntaxe, le rendu, le montage technique, l’illustration, la maitrise du genre choisi, les sources, etc...

Voici le classement final tel qu’établi par le jury dans chaque catégorie

Presse écrite et presse en ligne

  1. 1ere (72,8/100) : Doubidji Adjo Nyadelewossi, Togotopnews (Lire la production primée : https://bit.ly/2wkeNis)
  2. 2e (69,4 /100) : Agbeko Akouete Albert, Focus Infos
  3. 3e (67,8/100) : Ahligo A.Eyram Denise, L’Union
  4. 4e (67,7/100) : Kao Elizame Darile, Lecanard.fr
  5. 5e (67,1/100) : Lagbai Aski Faustin, Togo Presse

Radiodiffusion

  1. 1ere (63/100) : Batchoudi Magnim, Radio Kara (Ecouter la production primée : https://youtu.be/F-E3MqvQHB4)
  2. 2e (62/100) : Saibou Fousseni, Radio Kanal FM
  3. 3e (60/100) : Lossou Komi, Radio Kanal FM
  4. 4e (59/100) : Pissang Mewounesso, Radio Kara
  5. 5e (55,5 /100) : Degbevi Kossi, Radio Pyramide

Télévision et Web TV

  1. 1er (81,3/100) : Pakaa A. Mefeinoyou, TVT (Visionner la production primée : https://youtu.be/8qJu8C19-wA)
  2. 2e (78, 3/100) : Soussoukpo Yao, TVT
  3. 3e (72/100) : Kpadjeba Kpanougou Gaétan, New World TV
  4. 4e (69/100) : Attiogbé Florent, New World TV
  5. 5e (67,6/100) : Dansou Norbert Kossivi, New World TV

Quelques observations positives du jury

De manière générale, les thèmes choisis sont pertinents et présentent des impacts réels sur les populations et les décisions officielles : les violations des droits politiques et de l’homme, l’érosion côtière, le réchauffement climatique, la lutte contre de la pauvreté, la corruption, la finance inclusive, l’autonomisation des femmes, le développement des infrastructures routières, les questions de genre, la gestion des ordures, l’assainissement, les enfants de la rue et la santé infantile, en sont quelques exemples. Dans leur ensemble, les productions sous forme de dossiers sont assez fouillées avec identification de problématiques, choix d’angles multiples, une diversité de personnes ressources et de sources, une compréhension claire du genre choisi, ainsi que l’usage d’une voix audible et radiophonique, une diction claire et aérée, et un plan de traitement structuré.

Quelques observations négatives du jury

Presse écrite et en ligne : confusion entre les genres rédactionnels comme le reportage, l’enquête et le dossier ; non-maitrise des règles de base du secrétariat de rédaction ; absence de chapeaux, d’attaques et de chutes des articles ; de nombreuses fautes d’orthographe et de grammaire ; manque d’équilibre dans le traitement de certains sujets ; manque d’illustrations ; absence d’analyse et d’évaluation d’impact ; non-maitrise des règles de l’écriture Web par les organes en ligne.

Radio : confusion des genres radiophoniques ; voix monocorde et diction monotone ; mauvaise utilisation des bruitages et sons d’ambiance ; absence d’angle de traitement ; montage saccadé, sans transition et sans aération ; manque d’équilibre dans le traitement des sujets ; utilisation de données statistiques surannées et / ou erronées

Télévision : Mauvaise qualité des images ; instabilité des images ; manque de raccord entre les différentes parties de la production ; sujets souvent non séquencés ; manque de préparation ; sujets pris sans plan ; impression de remplissage ; confusion de genre et de format ; confusion entre actualité et fiction, entre style d’écriture radio et écriture télévisuelle ; doute sur la paternité de certaines images et sources.

Le jury félicite les lauréats de la première édition du concours. Il encourage les candidats malheureux à un meilleur investissement de temps et d’attention aux codes de la profession, afin de s’offrir des chances certaines d’être primés lors des prochaines éditions.

2e Radio
2e presse écrite et en ligne
3e TV
3e presse ecrite et en ligne
3e radio
4e TV
4e presse écrite
5e Radio
5e presse écrite
Certains laureats posant avec les sponsors
L’ambassadeur d’Allemagne remettant le prix du 1er Télé à une représentante
La Chef de délégation de l’UE remettant le 1er prix Presse écrite à un représentant du 1er
Le 1er Conseiller de l’Ambassade des Etats-Unis remettant son fillet symbolique à la 1ere de la Radio
Le président du jury expliquant la méthodologie de son équipe
Le vice president de la HAAC Octave Olympio déclarant l’ouverture solennelle de la cérémonie
pose photo